Activités

L'IPAO préparent les journalistes ivoiriens à la couverture des élections


La Côte d’Ivoire s’active pour  l’élection présidentielle du 25 Octobre 2015. La première élection de la période post conflit avec des enjeux majeurs de consolidation de la situation de stabilité quiexiste actuellement dans ce pays.

Pour apporter sa contribution au processus, l’Institut Panos Afrique de l’Ouest a organisé du du 25 août au 3 septembre 2015 à Abidjan deux ateliers de formation des journalistes sur la couverture des élections. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Femmes et médias, partenaires pour une meilleure gouvernance en Afrique de l’Ouest », financé par l’Union Européenne pour une durée de trois ans.

Ces ateliers de formation avaient pour objectif général de renforcer les capacités thématiques et techniques des journalistes sur comment couvrir de façon éthique et responsable les prochaines élections en Côte d’Ivoire.

La formation visait  deux cibles particulières : 20 journalistes de radios de proximité et 20 journalistes de médias mainstream.

Chaque atelier était articulé autour de deux grandes parties : une partie thématique sur les grands axes du code électoral, du processus électoral et des acteurs en présence en conviant les membres de la commission électorale indépendante (CEI), mais aussi certaines ONG spécialisées dans l’observation des élections pour permettre aux de saisir les enjeux et comprendre les procédures.

La seconde partie, quant à elle était technique et éditoriale, elle a été animée par un journaliste expérimenté dans la couverture des élections afin d’insister sur les questions éthiques, les genres rédactionnels les plus appropriés, mais également sur le traitement neutre, impartial et équidistant des évènements électoraux.

En plus des sessions théoriques, des exercices pratiques ont été organisés en vue de permettre au formateur principal de mettre les journalistes en situation par la réalisation de productions tests corrigées in situ en plénière.

A la fin de chaque session, il a été demandé à chaque journaliste formé d’organiser une séance de restitution au sein de sa rédaction.

Les 5 meilleurs identifiés lors de la formation des maintream seront encadrés par le formateur Samba Koné qui assurera leur mentoring. Chaque journaliste réalisera 3 dossiers spéciaux « Elections » à partir de recherches fouillées et documentées basés sur l’analyse des programmes des différents candidats comparativement aux attentes et préoccupations des femmes. Pour les radios de proximité, 7 seront sélectionnées avec un mentoring assuré par deux formateurs de la Radio Ecole Communautaire de l’URPCI.